Skip to content

Charlotte Gainsbourg IRM l’album

Capture d’écran 2009-12-08 à 21.53.29

Sur une mélodie nelson, Beck a composé un sublime album à la plus gainsbourienne des gainsbourg »s ». Charlotte signe ici de son nom, la plus belle fleur de sa carrière. L’album IRM est une sucre que l’on ne peut s’empêcher de prendre avec son café. Doux, amer et d’une rare élégance, les morceaux de Charlotte n’ont rien à envier à son patriarche. Rock flock et symphonique cet album prend la forme d’un voyage intimiste et résonnant. Quelle merveille ! Vous aimerez les trois morceaux ou Charlotte nous fait écouter Beck en « français dans le texte » et le jeu musical de Beck entre folk et classique. Merci !

« Quand on est mort, c’est qu’on est mort
Quand on ne rit plus, c’est qu’on ne vit plus
Quand j’aurai coupé la ficelle
Mettez-moi dans une poubelle.

Laissez-moi faisander  un mois
Et de là jettez-moi au chat
Qu’il refuse ma rate et mon foie
Mais choisissez l’heure pour qu’il me mange le coeur … » morceau : Le chat du café des artistes

Tracklist :

  1. Master’s Hand
  2. IRM
  3. Le Chat du café des Artistes
  4. In The end
  5. Heaven Can Wait
  6. Me and Jane Doe
  7. Vanities
  8. Time of The Assasins
  9. Trick Pony
  10. Greenwich Mean Time
  11. Dandeleon
  12. Voyage
  13. La Collectionneuse

Pour en savoir plus : www.charlottegainsbourg.com