Skip to content

rappel en photos : Le TAG au Grand Palais

gpalaisgrandpalais2

gdpalais4gdpalais3gdpalais5

Piqure de rappel : le TAG au Grand Palais

C’est de la bombe ! Courez-vite au Grand Palais dans la galerie sud-est. Jusqu’au 26 avril, tags et graff s’affichent sur 700 m2 par 150 artistes de la rue.  7 000 visiteurs sont venus découvrir dès les 3 premiers jours la plus importante collection de tags sur trois générations, constituée par Alain-Dominique Gallizia. Au-delà de la rencontre avec « l’art sauvage », cette exposition est une occasion unique de découvrir la galerie sud-est avant sa restauration. Après avoir servi de salle d’exposition au début du vingtième siècle, de salle de cours pour les étudiants en langues slaves et germaniques de la Sorbonne des années soixante jusqu’en 1999, la galerie sud-est sera prochainement rénovée. Ses murs, en attente de rénovation, collent parfaitement au thème.

Le mouvement graffiti est un mouvement artistique. Une distinction reconnue à New York, à Londres ou au Brésil. Le prix d’une oeuvre ancienne d’un artiste coté peut en effet atteindre les 50.000 euros, une pièce plus récente les 15.000 ou 20.000. En France, le mouvement prend de l’ampleur depuis deux ans.

N’hésitez pas à consulter notre article précédent sur le lien suivant : Le Tag au Grand Palais